Press List » Guide pratique pour assurer votre scooter

Guide pratique pour assurer votre scooter

4 min read
homme qui conduit un scooter

Vous venez d’acquérir un scooter et vous vous posez des questions sur les démarches à suivre pour l’assurance ? Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour bien comprendre ce qu’il faut faire. Découvrez comment trouver l’assurance qui correspond à vos besoins et apprenez-en davantage sur les différentes formules proposées par les assureurs.

La législation : Assurance obligatoire pour scooter

En France, il est obligatoire d’assurer son scooter, quelle que soit la cylindrée (50 cm3 ou plus). Cette obligation concerne tous les types de scooters, du scooter électrique au scootériste ayant une expérience de conduite de plusieurs années.

Catégorie de scooter et permis nécessaire

Selon la cylindrée de votre scooter, vous aurez besoin d’un type de permis différent :

  • Pour un scooter avec une motorisation inférieure ou égale à 50 cm3 : un BSR (Brevet de Sécurité Routière) si le conducteur a 14 ans révolus et né après le 01/01/1988.
  • Pour un scooter supérieur à 50 cm3, le permis A1 ou A2 est requis en fonction de l’âge et de la puissance du véhicule.

Le certificat d’immatriculation

Pour assurer votre scooter, vous devez également disposer d’un certificat d’immatriculation, également appelé carte grise. Cette démarche doit être effectuée auprès de la préfecture du département où vous résidez. Une fois immatriculé, votre scooter doit porter une plaque d’immatriculation visible à l’arrière du véhicule.

Vous aimerez aussi :  10 erreurs à ne pas commettre lors de l’examen de conduite

Les différentes garanties proposées par les assureurs

Les assurances pour scooters sont généralement réparties en plusieurs niveaux de couverture :

  • L’assurance au tiers : cette formule est la moins chère et correspond à l’assurance minimale légalement obligatoire. Elle couvre exclusivement les dommages matériels et corporels que vous pouvez causer à un tiers en cas d’accident.
  • L’assurance intermédiaire ou tiers + : elle comprend les garanties de base (responsabilité civile) ainsi que des garanties complémentaires telles que le vol, l’incendie et les bris de glace.
  • L’assurance tous risques : c’est la formule la plus complète qui inclut en plus de l’assurance au tiers et de ses options, la garantie dommages tous accidents, c’est-à-dire que votre véhicule sera pris en charge même si vous êtes responsable de l’accident.

D’autres garanties optionnelles peuvent être souscrites auprès des assureurs :

  1. La garantie personnelle du conducteur.
  2. La garantie assistance en cas de panne ou d’accident.
  3. La garantie équipement pour protéger vos accessoires (casque, gants…).

Tarifs et critères pris en compte par les assureurs

Les tarifs d’assurance scooter dépendent de plusieurs facteurs :

  • Le niveau de couverture choisi : plus votre assurance est complète, plus le tarif sera élevé.
  • La marque, la puissance et l’âge du véhicule.
  • Votre profil de conducteur : âge, expérience de conduite, antécédents (bonus-malus), etc.
  • L’utilisation que vous faites de votre scooter : fréquence d’utilisation, trajets domicile/travail, stationnement dans un garage fermé…

Il est conseillé de comparer les offres des différents assureurs afin de trouver celle qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget. N’hésitez pas à utiliser les comparateurs en ligne pour avoir une idée des prix pratiqués sur le marché.

Vous aimerez aussi :  Annulation BlaBlaCar : Tout ce qu'il faut savoir pour les passagers et conducteurs

Jongler avec les franchises pour optimiser les coûts

Les franchises jouent également un rôle dans le coût final de votre assurance scooter. Une franchise élevée signifie que vous devrez payer plus en cas de sinistre, mais cela réduira vos primes d’assurance. À l’inverse, une franchise plus faible entraînera des primes plus élevées.

Faire le bon choix pour votre assurance scooter

Voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix en matière d’assurance scooter :

  1. Évaluez vos besoins et vos priorités : si vous avez un budget limité, privilégiez l’assurance au tiers.
  2. Choisissez une assurance qui couvre les risques auxquels vous êtes le plus exposé (vol, accidents, etc.).
  3. Pensez à vérifier les exclusions de garantie.
  4. Privilégiez un assureur réputé et sérieux.
  5. N’hésitez pas à demander des devis auprès de plusieurs compagnies.
  6. Vérifiez les conditions générales du contrat avant de signer.

L’assurance est primordiale pour rouler en toute sérénité avec votre scooter. Prenez donc le temps de bien comprendre les différentes garanties proposées et comparez les offres afin de trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Plus d’infos sur les assurances sur problemeassuranceautohabitation.com